Save the date - Presentation of the 2022 Dakar
N°364 Car MD RALLYE SPORT

ERWIN IMSCHOOT

(bel) 1.7m / 68kg

Hobbies

Rallye-raid, parapente

Sponsors

Rail Power

1ère participation

2019: Balkan Offroad Rallye: 9th general
2018: Morocco Desert Challenge : 5th general ranking Cars/Buggy
2018: Africa Eco Race: 1st 4x4
2017 : Morocco Desert Challenge : 3rd general ranking Cars/Buggy/SSV
2016 : Oilibya Rally Du Maroc 26 General
2015 : Oilibya Rally Du Maroc : DNF
2014 : Libya Rally : 3rd Rigid Axles

Interview

« A 62 ans, je me suis dit qu’il était temps de le faire »

Il est de ceux qui ne se prennent pas pour d’autres. Fringant sexagénaire, Erwin Imschoot assume son statut de Gentleman Driver. Et sa passion du rallye raid. Après avoir consacré des années de sa vie à son entreprise de travaux ferroviaires, Erwin a décidé qu’il était temps pour lui de se faire plaisir. A vrai dire, cela fait quand même quelques années que ce natif de Gand profite de la vie. Ni trop lourd ni trop grand, Erwin Imschoot a d’abord satisfait sa passion des sports mécaniques en faisant du kart. Le rallye raid, il l’a découvert au volant d’une vieille Mercedes Unimog de l’armée belge. Le virus du sable, comme il l’appelle, il l’a contracté en Afrique, lors du rallye des Pharaons. C’était il y a une quinzaine d’années. Depuis, le virus ne l’a jamais lâché. Au volant d’une Toyota HDJ 80, Erwin Inschoot a peaufiné son coup de volant et sa science de la navigation. Une expertise qu’il a transmise à son fils Olivier qui, cette année, l’accompagnera sur son premier Dakar. Plutôt que d’enchaîner des courses qu’il a déjà réalisées, Erwin a en effet décidé cette année de se payer le rallye que tout amateur d’aventure rêve de disputer. Ce sera au volant d’un buggy MD avec lequel le concurrent belge n’aura qu’un seul objectif : se faire plaisir en goûtant l’atmosphère d’un vrai Dakar.

« Il faut savoir faire des choix dans la vie : courir trois rallyes moyens ou prendre le départ d’un vrai Dakar ? A 62 ans je suis dit : Erwin, tu dois le faire ! Je ne le cache pas, je fais partie des gentlemen drivers. Alors voilà, je me suis payé un Optimus, un vrai buggy bien préparé par MD. Je n’ai malheureusement pu faire que deux semaines de tests du fait des annulations du Silkway et du Maroc que j’avais envisagé de disputer. Mais c’est comme ça, on fera avec. Je viens du monde du karting dans lequel j’ai réussi à évoluer jusqu’au niveau européen. J’ai consacré l’essentiel de ma vie à mon entreprise ferroviaire, et c’est peu avant la cinquantaine que j’ai découvert le rallye raid. J’ai commencé avec une vielle Mercedes Unimog de l’armée belge. Je suis parti en Afrique, j’ai fait les Pharaons et attrapé le virus du sable. Très vite, la Mercedes Unimog a montré ses limites. Partir le dernier et rentrer tous les soirs au bivouac à la nuit noire… J’ai donc racheté un Toyota avec lequel j’ai disputé plusieurs courses en Afrique. J’ai appris le désert, le sable… Il y a sept ans, j’ai réalisé un premier rêve en achetant un Overdrive pour rouler avec mon fils. Au premier rallye, la voiture a brûlé. Il ne restait plus que les tubes du châssis. J’ai racheté un autre Overdrive, mais je me suis cassé deux vertèbres, et puis j’en ai eu marre de me faire doubler dans le sable par les buggys. C’est pour cela que j’ai décidé de m’offrir un Optimus. Dans ma tête, c’était maintenant ou jamais. On va relever ce défi avec mon fils, je l’ai encouragé à assouvir sa passion de la course en devenant un bon copilote plutôt qu’un pilote moyen. De mon côté je vais rouler sur l’expérience. On a un bon team autour de nous, on connaît notre rythme… On va essayer de se faire plaisir en goûtant l’atmosphère d’un vrai Dakar. »

Vehicle

MD RALLYE SPORT

  • Mark : OPTIMUS
  • Model : MD
  • Performance tuner : MD
  • Assistance : MD Rallye Sport
  • Class : T1.3 petrol 2-wheel drive

Ranking 2021

Scratch Stage General
0 47 47 47
1 38 38 38
2 48 48 44
3 45 45 42
4 42 42 40
5 52 52 44
6 36 36 40
7 30 30 38
8 29 29 38
9 31 31 37
10 35 35 36
11 33 33 36
12 22 22 36

Follow us

Get exclusive information