Dakar


auto / audio

302 - GINIEL DE VILLIERS

« Frustrant de rouler dans sa poussière »

« Il est complètement fou (Vladimir Vasilyev), il ne connaît pas les règles du jeu. Je l'ai rattrapé après 170 km. Je suis resté derrière lui et il a refusé de bouger, malgré mes appels à Sentinel. Je ne sais pas à quoi il joue, il n'est même pas dans le coup pour aller chercher une belle place. En dehors de cela, ce n'était pas une mauvaise journée, nous n'avons pas eu de problèmes avec la voiture, c'était juste frustrant de rouler dans sa poussière. Demain je pense que cela se passera mieux pour nous puisque nous serons au niveau de la mer. »

 

auto / audio

300 - STEPHANE PETERHANSEL

Pas une mauvaise opération...

C'est vrai que la spéciale était rapide, même si pas très compliquée. Nasser Al-Attiyah et Carlos Sainz roulaient très, très vite, et j'avais du mal à suivre le rythme. Cela dit au final on ne fait pas une mauvaise opération car Nani Roma a deux crevaisons, donc on lui reprend un peu de temps et on lui met la pression. Ce n'est jamais simple d'être en tête, je connais bien la situation, et pour Nani être devant, c'est une pression supplémentaire. derrière, on a rien à perdre, mais quand on est devant, on a tout à perdre.

 

auto / audio

301 - NASSER AL-ATTIYAH

Je crois encore au podium!...

Je suis encore un peu sur la déception de notre pénalité d'une heure, mais c'est la course et donc nous nous concentrons maintenant sur le fait d'attaquer au maximum et d'essayer de remporter le plus de spéciales possibles. Et même si tout le monde roule fort, nous remportons celle-ci, ce qui prouve que j'utilise de mieux en mieux le potentiel de la voiture. Alors même si nous en sommes encore loin, je crois encore à mes chances d'accrocher le podium, car la route est encore longue.

 

auto / audio

309 - KRZYSZTOF HOLOWCZYC

Demain, l'histoire sera bien différente!

Une belle spéicale, sur laquelle j'ai pris beaucoup de plaisir à piloter, avec des secteurs très rapides et d'autres un peu plus techniques avec des bosses et quelques gués. C'était vraiemnt très sympa. Sinon, une journée tranquille pour nous, sans rien de notable à signaler. C'est très bien car c'est de l'énergie économisée pour demain, où l'histoire sera bien différente! Une étape très compliquée qui pourrait bouleverser les classements car tout le monde va vouloir attaquer, mais sans commettre d'erreurs, ce qui est rarement compatible... on verra, mais à mon avis la course est loin d'être terminée...

 

moto / audio

004 - JORDI VILADOMS

Pour l'instant tout va bien

« L'étape était facile en soi. Il n'y avait pas de navigation. Et beaucoup de piste principale. La vraie difficulté c'était l'altitude. Nous avons tous passé une mauvaise nuit. Et c'était long. Plus de 500 kilomètres qui ne passaient pas vite. On vient de clore le chapitre bolivien et c'était une partie du Dakar qui m'inquiétait. Je craignais de me trouver mal. J'ai connu quelques soucis mais c'est allé. Pour moi, jusqu'à maintenant tout va bien. Sans prendre de risques et en étant dans une situation d'attente je me retrouve 3e au général alors que se présentent les étapes de désert. Pour l'instant donc tout va bien. »

 

moto / audio

001 - CYRIL DESPRES

Essayer de revenir au maximum aux avants-postes...

L'idée n'est pas réellement de chasser les victoires d'étapes, mais plutôt d'essayer de revenir au maximum aux avants-postes. Alors aujourd'hui en comblant le trou qu'il y avait en piste entre moi et les premiers, j'ai gagné la spéciale. Et bien sur ça fait toujours plaisir...

 

moto / audio

003 - JOAN BARREDA BORT

J'ai ouvert toute la journée!

Je suis content parce qu'aujourd'hui j'ai ouvert la piste toute la journée sans commettre la moindre fautes, ce qui est la première fois pour moi. Donc vraiment je suis très content!...

 

camion / audio

501 - GERARD DE ROOY

« Nous faisons une bonne course jusqu'ici »

« C'était très rapide, mais je pense que Karginov a terminé très fort et va gagner aujourd'hui. Je pense qu'il va me reprendre 4 ou 5 minutes, mais il me reste une demi-heure d'avance, ce n'est pas si mal. En camions, ce n'est pas si important. Dès qu'on a une crevaison, cela prend au moins un quart d'heure. Nous faisons une bonne course jusqu'ici, en gardant un bon rythme sans prendre trop de risques. »

 

moto / audio

002 - MARC COMA

Content de la journée

"Cette étape marathon a été compliquée. Surtout à cause de l'altitude. Aujourd'hui, c'était beaucoup de kilomètres mais je suis content de comment cela s'est passé."

 

camion / audio

504 - ALES LOPRAIS

« Garder le contact avec le Top 3 »

« C'était plutôt clame, mais avec des bosses, des pierres et de la poussière, c'était tout à fait possible de commettre une erreur. Nous avons réussi à arriver sans crevaison, mais nous n'avons pas la même vitesse que les Kamaz sur ce genre de terrains. Nous attendons les dunes, c'est notre seul chance de nous rapprocher d'eux. Il va falloir rester au maximum pour garder le contact avec le Top 3, et peut-être un jour arriver à rentrer dedans. »

 

camion / audio

506 - ANDREY KARGINOV

Vainqueur de la 8ème étape

Andrey Karginov, vainqueur de la 8ème étape.

 



 

Résumé de l'étape

Despres se montre, Nasser et « Peter » attaquent…

Dans une 8ème étape au parcours légèrement modifié, Cyril Despres s'est offert sa 1ère victoire de spéciale 2014, devant Joan Barreda et Marc Coma, désormais lancé dans un marquage à la culotte de son principal rival. Une tactique peut-être également éprouvée par Nani Roma en auto, victime de crevaisons dans une spéciale remportée par... [en savoir +]








partenaires

  • Macro
  • Total
  • Speed Agro
  • EDOX
  • elf
  • Honda
  • Karcher
  • Michelin
  • Mitsubishi-Motors
  • Red Bull
  • Sodexo
  • Fox Sports
  • Cadena 3
  • ADN
  • Futuro
  • La Tercera
  • France Info
  • Maindru

communauté